Quels sont les médicaments qu’il faut prendre avec vous lors d’un voyage ? Une question qu’il ne faut pas prendre à la légère. Cela dépendra bien entendu de l’endroit où vous comptez passer votre séjour.

À travers cet article, je vais essayer de répertorier tous les médicaments que vous devrez prendre avec vous. Pour ça, il va falloir recenser toutes les maladies que vous pourrez rencontrer à travers le monde.

Comme pour mon article sur les vaccins, je vous rappelle que, bien entendu, je ne suis pas médecin. Je regroupe uniquement les informations que j’ai pu trouver afin d’être le plus précis et complet possible. Allez tout de même voir votre médecin avant de vous lancer.

La description des maladies et leurs symptômes ci-dessous proviennent du site de l’Organisation mondiale de la Santé.  Je vous conseille de vous renseigner sur le site du gouvernement les types de maladies qui existent dans le pays que vous visitez. Renseignez-vous bien avant de partir et écouter bien les autorités locales qui sont plus aptes que vous à savoir ce qu’il se passe dans leur pays.

Les maladies que je recense dans cet article sont les maladies les plus connues qui n’ont pas de lien avec une vaccination. Pour en savoir plus sur quels vaccins faire pour un tour du monde, aller faire un tour sur mon article en cliquant ici.

Si vous voyagez avec des enfants, renseignez-vous aussi sur les maladies qui touchent les enfants.

Les maladies à travers le monde

Maladies transmises par les insectes

Chikungunya 

Le chikungunya est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques infectés.

Où la trouve-t-on ?

Quels sont les symptômes ?

La maladie provoque de la fièvre, des douleurs articulaires sévères. Elles peuvent être accompagnées de douleur musculaire, mal de tête, de nausée,  de fatigue et/ou d’apparition de taches/boutons sur la peau.

 Comment s’en protéger ? Traitement préventif

Il n’existe pas de traitement préventif hormis les actions antimoustiques (j’en parle plus loin dans l’article.

Existe-t-il un traitement curatif ?

Il n’existe pas de traitement spécifique à cette maladie. On traite uniquement les symptômes pour les atténuer.

Informations supplémentaires :

Cette maladie a souvent des symptômes communs avec la Dengue et le virus Zika. Ce qui peut entrainer une erreur de diagnostic dans les zones où les maladies cohabitent.

Dengue

La Dengue est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques infectés.

Où la trouve-t-on ?

Quels sont les symptômes ?

Provoque une forte fièvre, un fort mal de tête qui peut être accompagné d’une douleur au globe oculaire, d’une douleur musculaire / articulaire, de nausée, de vomissement, de ganglion, ou encore l’apparition de taches/boutons sur la peau. La maladie peut évoluer et parfois peu engendrer des complications potentiellement mortelles.

Comment s’en protéger. Traitement préventif

Il n’existe pas de traitement spécifique à cette maladie. On traite uniquement les symptômes pour les atténuer. Des médecines et infirmiers expérimentés et connaissant les effets et les évolutions de la maladie peuvent toutefois sauver des vies en administrant les bons traitements au bon moment.

Existe-t-il un traitement curatif ?

Il existe un vaccin contre la Dengue depuis 2016, mais il n’est pas encore très bien référencé.

En dehors du vaccin, il n’existe pas de traitement préventif hormis les actions antimoustiques (j’en parle plus loin dans l’article). 

Informations supplémentaires :

Cette maladie a souvent des symptômes communs avec du chikungunya et le virus Zika. Ce qui peut entraîner une erreur de diagnostic dans les zones où les maladies cohabitent.

Paludisme

Le paludisme est une maladie potentiellement mortelle due à des parasites transmis à l’homme par des piqûres de moustiques femelles infectés.

Où la trouve-t-on ?

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes apparaissent généralement au bout de 10 à 15 jours après la piqûre de moustique infectante. Les premiers symptômes sont la fièvre, un mal de tête et des frissons. Les premiers symptômes permettent difficilement de détecter le paludisme.  S’il n’est pas traité dans les 24 heures, le paludisme peut souvent devenir mortel. Si vous contractez un des symptômes au-dessus, foncez à l’hôpital voir un médecin.
 

Comment s’en protéger ? Traitement préventif

Il existe plusieurs traitements préventifs au paludisme.

MédicamentsTraitementEffet indésirableCoût
Le Doxypalu1 fois par jours. Minimum une heure avant de dormirPhotosensibilité, éviter de trop grandes expositions au soleil,
brulures d’estomac.
Pour les femmes, il existe un risque potentiel de mycoses vaginales
12€ la boite de 28 comprimés
Le Lariam1 fois par semainesLes effets secondaires peuvent être très dangereux :
Dépression, crises d’angoisse, insomnies, cauchemars, idées noires, tentatives de suicide
30-40 € la boite de 8
Le Malarone1 fois par jours (limité à 3 mois de prise continus)Brulures d’estomac, démangeaison, apparition de bouton, diarrhée,maux de tête, nausée, perte d’appétit, troublent du sommeil40€ la boite de 12

Un conseil, choisissez entre le Malarone et le Doxypalu, car les effets indésirables sont vraiment très faibles comparé à ceux du Lariam.

Existe-t-il un traitement curatif ?

Il existe un médicament curatif à cette maladie si elle est diagnostiquée à temps. En revanche, ce traitement peut seulement être seulement administré dans un hôpital. Le diagnostic prend seulement 30 minutes donc n’hésitez pas à aller dans un hôpital si vous remarquez les premiers symptômes.

Zika

La maladie à virus Zika est due à un virus transmis principalement par des moustiques, mais peut aussi être transmise sexuellement.

Où la trouve-t-on ? 

Quels sont les symptômes ?
Fièvre, apparition de bouton , conjonctivite, douleur musculaire,  douleur articulaires, un état de malaise et des céphalées, mal de tête.

Comment s’en protéger. Traitement préventif

Il n’existe pas de traitement préventif, hormis le fait d’éviter les moustiques et de se protéger sexuellement parlant.

Existe-t-il un traitement curatif ?

La maladie à virus Zika est en général relativement bénigne et ne requiert aucun traitement spécifique. Les sujets atteints doivent beaucoup se reposer, boire suffisamment et prendre des médicaments courants contre la douleur et la fièvre. En cas d’aggravation des symptômes, ils doivent consulter un médecin.

Évitez les moustiques

 Le meilleur traitement préventif contre ce genre de maladie reste la protection contre les moustiques. Le soir, portez des vêtements longs qui couvrent vos jambes et vos bras, imprégnez-vous d’antimoustique et dormez dans une moustiquaire imprégnée.
Vous avez aussi la possibilité d’éviter les zones à risque, c’est à dire, les zones principalement marécageuses, etc.

Maladies transmises par l’alimentation

Choléra 

Le choléra est une maladie diarrhéique aiguë, dont on peut mourir en quelques heures en l’absence de traitement.
Où la trouve-t-on ?

Quels sont les symptômes ?

 Le choléra est une maladie extrêmement virulente qui peut provoquer une diarrhée sévère. Les symptômes apparaissent entre 12 heures et 5 jours après l’ingestion d’aliments ou d’eau contaminée. Touchant les enfants comme les adultes, la maladie peut tuer en l’espace de quelques heures si aucun traitement n’est administré.

Comment s’en protéger ? Traitement préventif

Il n’existe pas de traitement préventif à cette maladie, il faut éviter de manger aliments contaminés ainsi que de boire des eaux contaminées

Existe-t-il un traitement curatif ?

On peut guérir la majorité des sujets atteints en leur administrant rapidement les sels de réhydratation orale (SRO). Le sachet standard de SRO OMS/UNICEF est à dissoudre dans 1 litre (l) d’eau potable. Jusqu’à 6 litres de SRO peuvent être nécessaires pour traiter une déshydratation modérée chez un patient adulte le premier jour.

Maladies transmises par contact

Ebola

Le virus Ebola est une maladie grave, souvent mortelle chez l’homme. Elle est transmise initialement par des animaux sauvages et se propage par contact interhumain.

Où la trouve-t-on ?

Quels sont les symptômes ?
 
Les premiers symptômes sont une fatigue fébrile à début brutal, des douleurs musculaires, un mal de tête et un mal de gorge. Ils sont suivis de vomissements, de diarrhée, d’apparition de bouton, de symptômes d’insuffisance rénale et hépatique et, dans certains cas, d’hémorragies internes et externes (par exemple, saignement des gencives, etc.).
 

Comment s’en protéger. Traitement préventif

 Il n’existe pas de traitement préventif contre cette maladie. Les seuls moyens existants sont d’éviter les contacts avec des animaux contaminés et bien se protéger lors de contact avec des êtres humains contaminé (des gants et un équipement de protection individuel).

Existe-t-il un traitement curatif ?

La réhydratation de soutien par voie orale ou intraveineuse et le traitement des symptômes spécifiques améliorent les taux de survie. Aucun traitement disponible n’a pour l’instant fait ses preuves contre la maladie à virus Ebola.

Prévenir que guérir...

Vous avez bien compris, partir en voyage un peu partout dans le monde est dangereux. Vous serez exposé à une multitude de risques, mais comme on dit on n’a rien sans rien. Si vous voulez partir à l’aventure, il vaut mieux être prêt à rencontrer toutes les éventualités. Si vous voulez partir l’esprit tranquille, suivez les recommandations suivantes :

Renseignez-vous

Pour éviter les zones à risque, savoir quel type de médicament prendre et obtenir les conseils de voyage, allez faire un tour sur le site du gouvernement. J’en parle plus en détail sur mon article :Quelques astuces pour partir l’esprit tranquille.

Vaccination

Je n’ai pas parlé des maladies qui peuvent être évitées grâce un vaccin. (Fièvre jaune, hépatites A, etc..) Tout simplement parce que j’ai écrit un article complet sur le sujet. Pour éviter les risques, lisez-le, et faites-vous vacciner avant de partir.

Soins préventifs

Cet article n’est pas là pour vous faire peur et vous évitez de voyager. Les traitements préventifs décrits au-dessus sont justement prévus pour que vous puissiez partir. Donc, renseignez-vous bien et prenez les traitements si nécessaire, ça peut sauver un voyage.

Éviter les piqures de moustiques

Beaucoup des maladies décrites ci-dessus sont dues au moustique. Pour les éviter le mieux reste avant tout d’essayer au mieux d’éviter les piqures de moustique. Pour ça il existe beaucoup de façon différente :

  • Vous pouvez vous asperger de produit anti moustique (attention les moustiques peuvent s’habituer)
  • Vous pouvez asperger votre chambre d’insecticide lorsque vous rentrez dedans pour la première fois.
  • Habituez-vous à mettre des habits avec les longues manches et à vous couvrir les jambes lorsque vous sortez le soir.
  • Et bien sûr, je vous conseille de dormir dans une moustiquaire imprégnée.

Autres maladies rencontrées

Il n’y a pas que les maladies graves transmissent par les moustiques qui peuvent vous gâcher le voyage. Il y a aussi la tourista (diarrhée du voyageur), les migraines, les simples maux de ventre sont des choses qui vous arriveront forcément durant votre trip. C’est pour ça que la liste ci-dessous vous permettra de partir l’esprit tranquille, vous aurez des médicaments pour vous soigner de tout. 

  • Doliprane
  • Gel antibactérien
  • Pommade type Biafine
  • Protection solaire
  • Pansements spéciaux pour ampoules
  • Un antiseptique intestinal
  • Traitement contre la diarrhée
  • Traitement contre la constipation
  • Aspirine
  • Pastilles pour la gorge
  • Pilules contre le mal des transports
  • Crème cortisone pour piqûres d’insectes
  • Crème répulsive insectes
  • Aspire venin
  • Pince à tics
  • Un Zap-It  (qui atténue fortement la douleur des piqures d’insectes)
  • Préservatifs
  • Pince à tiques

      Un dernier conseil

      Tous ces médicaments vont vous prendre beaucoup de place dans votre sac à dos. Un conseil, retirer les médicaments de leur emballage carton, scotché la partie en aluminium/ plastique (pour que les médicaments reste ensemble). Et noter le nom du médicament sur le scotch ainsi que son utilisation. Ça vous permettra de réduire la place que vous prises par vos médicaments.

      Dans cet article je n’ai pas parlé des tiques ni des MST. Garder en tête que ces risques existent dans la même mesure qu’en France.

      Hormis les médicaments préventifs contre les maladies graves, n’abuser pas des autres, si vous en prenez à tout bout de champ vous dégraderez la résistance de vos propres anticorps et vous tomberez encore plus souvent malade.

      De toute manière, n’oubliez pas que vous pouvez aller sur le site du gouvernement pour vérifier les maladies en vogue dans le pays que vous comptez visiter.

      N’ayez pas peur de voyager malgré toutes ces maladies. Si vous vous renseignez avant de partir et il n’y aura pas de problème.

      Partagez

      J’espère que cet article vous aura servi et qu'il vous permettra de partir l'esprit tranquille. Posez vos questions en commentaire, et partagez l’article avec vos amis voyageurs, ou sur des groupes Facebook.

      Catégories : Pour commencer

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *